Les faux diplômes sont un problème de plus en plus médiatisé et dont les entreprises et centres de formation sont les premières victimes… Et ils en sont conscients!

Les moyens pour les éviter sont encore peu nombreux et rares sont les recruteurs vraiment vigilants. Dans cet article publié dans Le Monde en 2013, on voit que le sujet était déjà bien présent.

A la veille de 2016, nous ne pouvons pas dire que ce problème soit résolu. Au contraire, les faux diplômes sont de plus en plus diffusés et il est de plus en plus simple de s’en procurer à moindre coût, au fil du développement des nouvelles technologies.

Les fraudes qui touchent des professions universitaires, comme des architectes, des professeurs, des banquiers, sont généralement le plus médiatisées. En effet, la fraude d’un diplôme si prestigieux est plus choquant pour les spectateur.

Cependant, nous sommes confrontés quotidiennement à plusieurs types de métiers techniques qui peuvent représenter un risque pour nous et notre environnement, sans pour autant nous inquiéter si les diplômes de ces professionnels ont été vraiment validés ou pas. Électriciens, plombiers, mécaniciens, infirmières… les exemples sont nombreux. Et pourtant personne n’en parle…

C’est pour cela que chez CVérifié nous luttons pour la transparence dans les métiers techniques. La sécurité, le BTP, le milieu hospitalier… Autant de domaines dans lesquels une erreur de recrutement peut être extrêmement grave et engendrent de lourdes conséquences.

Les fraudes touchent tout types de diplômes dans tous les secteurs. Soyez vigilants, vérifiez les diplômes de vos candidats pour ne pas risquer de nuire à votre société.